Retour
Iphigénie
Randonner

7 types de chaussures indispensables pour randonner

Sylvain Bazin
November 28, 2022
7 types de chaussures indispensables pour randonner
Découvrez les 7 types de chaussures pour partir en randonnée

Quel type de chaussures choisir pour partir en randonnée ? 

 

La chaussure est l’outil de travail du randonneur. Elle est l’élément crucial de la panoplie du randonneur. Le choix d’une paire de chaussures adaptée à votre morphologie et aux terrains où vous pratiquez est donc ESS-EN-TIEL ! On ne le dira jamais assez. Vous n’avez pas envie d’avoir mal aux pieds après une heure de marche. Ni de devoir rebrousser chemin parce que vos orteils se transforment en compote (ou pire). Voici un article complet signé Sylvain Bazin, sur les 7 différents types de chaussures pour bien profiter de vos randos. Vos pieds vous remercieront. 

Les 7 différents types de chaussures utilisables en randonnée

 

Même si chaque modèle est différent et plus ou moins adapté à tel ou tel type d’utilisateur (en fonction du poids, de la pratique, de l’intensité, du parcours et du milieu…) les différentes catégories de chaussures adaptées à la marche pourront orienter votre choix pour telle ou telle randonnée. Il existe 7 différents types de chaussures pour partir en randonnée. Petit tour d’horizon. 

 

1 – Les chaussures de trail running 

 

Légères, souvent souples, elles sont agréables pour la marche et adaptées aux terrains variés. Elles pourront donc convenir à de nombreuses randonnées, notamment si vous aimez les chaussures immédiatement confortables et vous permettant de garder une certaine tonicité. 

Si vos chevilles sont toniques et que vous ne craignez pas (ou peu) les entorses, elles seront même idéales pour les terrains assez techniques, la boue et même la moyenne montagne. 

Leur souplesse et leur confort pourront être appréciés. Certains modèles de chaussures de trail sont pourvus de membrane imperméable protégeant de l’humidité, assez proche des modèles de randonnée équipés de la même façon. Le défaut majeur reste la durabilité – faible – et elles ne seront pas très adaptées pour le portage d’un sac lourd. 

iphigenie-chaussure-trail-running

 

2– Les chaussures de randonnée légères à tige basse

 

Parfois très proches en caractéristiques des précédentes, les chaussures légères à tige basse sont en général mieux renforcées sur l’empeigne (la partie haute de la chaussure, qui couvre le pied) et présentent souvent des semelles un peu moins souples, mais tout aussi crantées et surtout plus solides. 

D’un poids encore assez léger, elles constitueront un bon choix, surtout si vos chevilles sont agiles et que vous ne portez pas un sac trop lourd, pour une grande randonnée accomplie sur des terrains variés allant du bitume aux sentiers assez techniques, avec un dénivelé affirmé. Elles ne vous priveront en effet pas de toutes vos sensations au niveau du pied et de la cheville et vous permettront de marcher efficacement, de façon dynamique. 

Ces modèles seront souvent plus agréables à porter en cas de forte chaleur que les modèles montants. 

Assez résistantes pour accomplir un long voyage à pied, elles devraient dans la plupart des cas vous conduire à bon port. 

iphigenie-chaussure-tige-basse

 

3 – Les chaussures de marche d’approche 

 

Extrêmement robustes et fiables, les chaussures de marche d'approche sont conçues pour... comme leur nom l'indique, la marche d’approche (en montagne, randonnées mêlant sentiers techniques et petits passages d’escalade faciles) sont avant tout destinées aux terrains montagnards, rocheux et techniques. Leur bonne tenue de pied, leur précision dans les appuis et leur accroche très sûre pourront en faire un choix intéressant pour un trek engagé en milieu montagnard. 

Pour les autres formes de grandes randonnées, leur raideur (il faudra tout de même penser à bien les « faire » avant de vous élancer) et leur poids relativement élevé semblent les disqualifier. 

Elles sont en général très solides. Pour le trekkeur en montagne qui aime les tiges basses, elles peuvent constituer un choix intéressant, notamment sur les parcours les plus engagés techniquement et sur terrains rocheux ou rocailleux. Elles offrent une solidité qui pourra garantir une utilisation longue et même sur plusieurs années. 

Elles pourront, de par leur rigidité et leur amorti, supporter des randonneurs chargés d’un sac assez lourd.

iphigenie-chaussures-marche-approche

4– Les chaussures de randonnée semi-montantes (ou « mid ») 

 

Encore assez légères, souvent résistantes, confortables, plus rigides que les précédentes, mais sans excès, les chaussures de randonnée semi-montantes constituent un choix adapté à la grande majorité de vos parcours. À l’exception des grandes marches en haute montagne, qui sont de toute façon davantage du domaine de l’alpinisme et de certains treks très engagés et très longs, où vous devrez porter de fortes charges sur des terrains difficiles et pentus. 

Pour le reste des randonnées, notamment pour un voyage à pied avec un sac de poids raisonnable (entre 8 et 15 kilogrammes) en moyenne montagne ou en plaine, elles seront assurément un choix sûr et confortable. 

Leur tige, qui monte juste un peu au-dessus de la malléole, protège suffisamment la cheville des principaux risques de torsion et vous soutiendra tout de même au niveau musculaire sur les zones des chevilles et du tibia. Elles sont donc plus « sécuritaires ».

Leur rigidité, en général plus importante que celle des chaussures basses vous garantira aussi une certaine sûreté sur les terrains techniques. Elles offrent un compromis intéressant entre protection, rigidité, légèreté et souplesse : si elles ne permettent pas réellement un pas au déroulé tonique et très rapide, elles ne contrarient pas non plus totalement le mouvement naturel du pied tout en « l’assurant » sur la durée et les terrains un peu difficiles et en aidant au port d’une charge relativement lourde. 

Pour la plupart des voyages à pied et des randonneurs, elles constitueront un choix de raison, entre performance et confort. Face à l’humidité, elles seront souvent efficaces : leurs matériaux, cuirs, nubucks traités, sont souvent plus ou moins imperméables et elles sont généralement équipées de membranes qui garantissent en principe une bonne protection

 … sauf si l’on met le pied dans l’eau ! 

iphigenie-chaussure-semi-montante-rando

 

5– Les chaussures tige haute

 

Les modèles de chaussure tige haute sont nettement plus protecteurs, plus rigides, mais aussi plus lourds que les précédents. Leurs tiges plus hautes vous apporteront une grande protection de la cheville face aux entorses et un soutien important des muscles de la cheville et du tibia. Pour les marcheurs lourdement chargés abordant des terrains techniques, ces chaussures peuvent procurer une certaine sûreté et une bonne sécurité. 

Elles sont la plupart du temps en cuir et possèdent une bonne protection contre l’humidité et les conditions extérieures. Elles sont par ailleurs assez souvent équipées en prime d’une membrane imperméable (et en principe respirante) qui leur garantit vraiment une bonne étanchéité. Parfaites pour marcher sur des terrains boueux et humides, sur l’herbe mouillée ou plus généralement sur des treks engagés, elles seront des compagnes de grande randonnée très sûres et plutôt confortables. 

Il ne faudra cependant pas s’attendre à des plumes à vos pieds : ce type de chaussure pèse en général (pour une pointure homme 44 environ) 500 à 700 grammes la chaussure ! Vous risquez donc d’avoir un peu l’impression, au moins au début, de traîner des enclumes… Mais leur confort général, leur protection, leur sûreté sur les terrains déjà techniques vous les feront apprécier. 

Sur un trek alpin, elles sont clairement le choix de la raison, à moins d’être très sûr de soi et d’avoir une pose de pied et des chevilles parfaites. Si vous partez avec un sac très léger, cela se discute également. Sur un pèlerinage type « Saint-Jacques », ou sur une longue randonnée, leur durabilité et leur confort général pourront être appréciés, mais il est vrai aussi que leur rigidité, leur poids et leur manque de tonicité seront peut-être des inconvénients. 

iphigenie-chaussure-tige-haute

6– Les chaussures d’alpinisme et de haute montagne

 

Comme leur nom l’indique, les chaussures d'alpinisme et de haute montagne sont destinées aux cimes et à leur approche immédiate, là où bien souvent il n’y a plus de chemin, mais de la neige et des roches. Hyper rigides, très solides, elles offrent sur ces sols une adhérence, une sûreté et une sécurité accrues et même indispensables pour la plupart d’entre nous. 

On peut y adapter des crampons, en général « automatiques » ou « semi-automatiques » (les crampons viennent se loger dans des inserts préformés sur la semelle et la tige) pour les zones glaciaires et la neige. 

iphigenie-chaussure-alpinisme

7– Les sandales 

 

Perdons maintenant quelques grammes de matière, et aérons-nous les pieds ! Les sandales, un type de chaussure presque aussi vieux que l’humanité, équipaient déjà les armées romaines, et bien d’autres marcheurs au long cours sont allés équipés de ces simples chaussures ouvertes au cours des siècles. 

Si elles restent un produit un peu « dissident » dans la randonnée actuelle et si leur usage peut difficilement s’adapter à tous les terrains et à tous les voyages à pied, elles pourront être de bonnes alliées lorsqu'il fait chaud.

Il existe aujourd’hui un assez large choix de sandales conçues spécialement pour la randonnée et dont les semelles, ainsi que parfois la forme, vous assureront un maintien, une accroche et une protection convenable pour des sols peu techniques. 

iphigenie-sandales-randonnee

 

Faut-il avoir plusieurs types de chaussures de randonnée dans son armoire ? 

 

Comme vous le constatez, il existe des chaussures bien différentes et typées qui seront toutes adaptées à différents types de parcours et de terrains. Pour une randonnée itinérante, ce ne sera pas la même chose que pour une randonnée à la journée par exemple. 

Votre profil de pratique (êtes-vous très sportif ?, possédez-vous des chevilles souples et une aisance sur les chemins rocailleux ?, en descente ou sur les zones en dévers ?) sera également déterminant pour votre choix d’emporter telle ou telle chaussure sur votre prochaine randonnée. 

Vous devez envisager d’utiliser plusieurs paires si vos parcours et vos projets sont variés : il semble difficile de vraiment trouver une chaussure à tout faire (même si un modèle « mid » classique est sans doute le plus polyvalent hors terrains extrêmes) où l’on sera toujours à l’aise. 

Si vous êtes un pratiquant régulier, il peut être utile d’avoir au moins deux paires à disposition : un modèle léger (type trail ou randonnée tige basse notamment) pour vos balades courtes et faciles, et d’un modèle plus costaud pour les sorties plus longues, sur des terrains exigeants ou les grandes randonnées par étapes. 

 

 

iphigenie-chaussures-balade-montagne

Ne faites pas l’impasse sur la qualité de vos chaussures 

 

La qualité et la souplesse des éléments de votre chaussure déterminent grandement le confort et la solidité. Néanmoins, en fonction de votre parcours et de la nature des terrains que vous projetez de traverser, le profil de votre « chaussure de randonnée idéale » peut varier.

Sur un long voyage à pied, où vous trouverez une variété de sols et de conditions, il faudra trouver le meilleur compromis. N’oubliez pas aussi que dans la neige, une bonne solution peut aussi être de pratiquer la randonnée en raquette à neige.

Interrogez-vous sur la nature du parcours, sur sa durée, sur la saison : pour certaines balades, une paire de trail running, ou de randonnée basse légère, convient mieux. 

Pour des grandes randonnées, notamment en montagne, il faut se tourner vers des modèles plus « costauds » : « mid » ou montant, avec des matériaux plus solides. Faites bien le « compte » de tous les éléments connus de votre projet de randonnée pour choisir la chaussure qui lui correspond le mieux. 

Maintenant vous savez quel type de chaussures avoir pour vous assurer une jolie randonnée et prendre soin de vos pieds. 

On vous retrouve sur les chemins avec Iphigénie !

 

Retrouvez Iphigénie, l'app cartographique de référence sur iOS et Android

Pour préparer et partager vos sorties en montagne, retrouvez aussi l’application Whympr sur iOS et Android

Fonctionnalité
Iphigénie
Randonner
Que faire quand on a oublié d’arrêter Iphigénie en fin de randonnée ?

Un grand classique de la rando : on reprend sa voiture et on rentre. Arrivé à la maison, on s'aperçoit qu'on a enregistré la randonnée, mais aussi plusieurs kilomètres de trajet en voiture. Oups ! Que faire ? On vous dit tout.

Denis de Winter
February 20, 2024
Iphigénie
Fonctionnalité
Randonner
VTT
Retrouvez toutes les légendes des cartes Iphigénie en PDF

Retrouvez en PDF, chaque légende des cartes présentes dans l'application de cartographie Iphigénie

Team Iphigénie
February 13, 2024
Fonctionnalité
Iphigénie
Webinaire "Les fondamentaux d'Iphigénie" en Replay

Si vous n'avez pas pu assister au webinaire de formation Iphigénie du 8 février 2024, voici la vidéo en replay.

Team Iphigénie
February 8, 2024