Retour
Iphigénie
Randonner

La raquette à neige, c’est le pied ! 

Sylvain Bazin
November 18, 2022
La raquette à neige, c’est le pied ! 
Faire de la raquette à neige avec Iphigénie

On fait de la raquette à neige cet hiver ?

L’hiver est là. Le plaisir des belles randonnées pédestres est loin. Mais on peut totalement pratiquer la rando en hiver ! Du moins dans les régions montagneuses. Comment ? En faisant de la raquette à neige bien sûr ! Sport d’hiver très simple en termes de technicité, c’est aussi celui qui permet de se sentir très proche de la nature en plein cœur de la saison hivernale. Il est donc très adapté aux randonneurs. Voyons pourquoi il ne faut surtout pas hésiter à le pratiquer. 

📱Iphigénie, c'est l'application mobile de référence pour la cartographie.

Téléchargez-la dès maintenant sur l'App Store et Google Play pour toutes vos randonnées, en France comme à l'étranger. 

Alice (Specialist Mountain Data) et Tim (CEO) chez Iphigénie en pleine balade en raquettes

Faire de la raquette à neige, c’est très simple ! 

La technique est simple, une marche un peu adaptée qui ne demande guère d’apprentissage. Tout juste doit-on veiller à marcher les jambes et les pieds suffisamment écartés pour ne pas chevaucher l’une raquette sur l’autre au risque de s’emmêler les pinceaux ! 

Les bâtons, quasiment indispensables avec des raquettes, permettent de mieux s’équilibrer dans la neige et d’avoir une marche plus efficace. Ils devront être munis de rondelles adaptées au bout, pour éviter de les enfoncer ! 

Voici aussi 3 excellentes raisons de randonner cet hiver. 

On peut profiter de la neige en minimisant les risques de chutes

Certes, les amateurs de ski, de glisse et de sensations fortes ne seront pas satisfaits, mais les marcheurs contemplatifs, qui aiment à se fondre dans la nature hivernale, seront comblés. 

La raquette à neige permet en effet de découvrir des sentiers balisés, légèrement damés ou non, et même plus généralement de se promener dans la nature, sous les arbres enneigés ou à travers les prairies, loin des pistes et des remontées mécaniques, loin des stations, à l’écart des foules. 

Il existe une multitude d’itinéraires variés pour pratiquer la raquette à neige 

Des itinéraires à la journée ou en itinérance sont possibles sur les différents massifs. En parallèle des parcours de skis nordiques, de nombreuses stations ont ainsi dessiné des parcours de raquettes. 

On retrouve les couleurs classiques (verte, bleu, rouge, noir) des stations de ski pour désigner la difficulté des parcours (basée essentiellement sur la longueur et le dénivelé) et on peut ainsi choisir et prévoir à l’avance sa randonnée, en fonction de la forme, de l’envie et du temps dont on dispose. On veillera à se procurer un plan des pistes et à bien suivre le balisage. 

Où faire de la raquette à neige ? 

Tim MacLean

Si vous cherchez des idées de sorties en raquette à neige, n'hésitez pas à télécharger l'app Whympr en plus d'Iphigénie. Vous y trouverez de nombreux itinéraires ainsi que les conditions fraiches des sorties pour bien préparer votre rando. 

En France

Le Vercors ou le Jura proposent de grandes traversées balisées, où il faudra tout de même faire preuve d’autonomie et d’endurance. À réserver aux « raquetteurs » expérimentés ! 

Le GPS et Iphigénie seront utiles pour vous repérer, mais les tracés hivernaux diffèrent assez souvent des sentiers estivaux. On essaiera, en cas de perte du balisage, de revenir en arrière et de retrouver la bonne trace, c’est plus sûr. 

Enfin, on peut certes circuler en raquettes sur des itinéraires non balisés. Il faut cependant rester très prudent, car la nivologie, les risques d’avalanche et bien d’autres dangers cachés par la couche de neige peuvent surprendre. 

Les circuits balisés étant étudiés pour passer dans des zones présentant le minimum de risque, autant se contenter de ces derniers pour évoluer en sécurité, à moins d’être un très bon connaisseur du milieu et de la région dans laquelle vous comptez évoluer. 

En Europe

Bien entendu, on peut aussi pratiquer la raquette chez nos voisins et découvrir d’autres massifs et milieux naturels sous le blanc manteau : la Vallée d’Aoste, le sud-Tyrol italien, l’Autriche, l’Allemagne (en Bavière et dans la forêt Noire notamment) offrent par exemple une belle diversité de parcours. 

Encore plus haut vers le Nord, la Scandinavie offre également de belles évasions à découvrir en raquette. Ainsi, en Finlande, le parc national de Pyhä-Luosto, au cœur de la Laponie, est l’un des meilleurs endroits pour randonner en raquettes dans le pays. 

On se laissera guider à travers un dédale de sentiers enneigés dans les bois, avant de profiter d’une soirée au coin du feu, dans un refuge en bois typique. On ne serait alors pas étonné de voir surgir les lutins du père Noël à l’heure de dormir ! 

On pourra également tenter une balade nocturne, où l’on aura de bonnes chances d’observer une aurore boréale danser dans le ciel étoilé. Même en hiver, les idées de grandes évasions peuvent fleurir ! 

Comment ne pas glisser une fois mes raquettes à neige retirées? 

Une fois que vous retirez vos raquettes à neige, voici quelques conseils pour ne pas glisser. Car en effet, randonner l’hiver, c’est souvent rencontrer des sols enneigés, verglacés, glissants.

Bien sûr, le dessin de vos semelles devrait-être l’hiver un souci plus important : il faut des chaussures à l’excellente accroche, pour la boue et la neige. Néanmoins, même une semelle bien crantée glissera sur du verglas ou sur une neige fine.  

Mais des solutions existent : vous pouvez en effet opter pour des petites chaînettes qui se fixent sous la semelle facilement grâce à un système de sangle plastique et de scratch. Ce système (développé par la marque YakTrax) est particulièrement léger, commode et performant sur les sols gelés ou sur la neige fine. Il garantit vraiment un pas plus assuré dans ces conditions. 

D’autres systèmes, de mini-crampons, existent et seront plus adaptés à des sols déjà plus enneigés. 

Enfin on trouve maintenant des modèles de chaussures de randonnée hivernale pourvue de semelles spécialement étudiées pour la glace et le verglas. On ne glisse pas avec, mais c’est vrai qu’il faudra habiter dans une région particulièrement exposée à ce type de conditions pour bien les rentabiliser. 

Ainsi, avec un bon équipement, de la motivation et un peu d’imagination, l’hiver sera aussi une belle saison pour randonner ! 

Plus d’excuses pour ne pas chausser vos raquettes à neige cet hiver ! N'oubliez pas de bien vous protéger du froid avant de partir par contre.

On vous retrouve sur les pistes, faites-nous confiance, vous allez adorer !

Retrouvez Iphigénie sur iOS et Android

Pour préparer et partager vos sorties en montagne, retrouvez aussi l’application Whympr sur iOS et Android

Fonctionnalité
Iphigénie
Randonner
Pourquoi et comment utiliser une boussole en complément d'Iphigénie ?

Azimut, boussole et rose des vents, vous saurez tout pour comprendre comment utiliser une boussole en complément d'Iphigénie.

Denis de Winter
June 3, 2024
Iphigénie
Randonner
Le Fonds Iphigénie et Whympr finance vos projets en montagne

Ce Fonds vise à soutenir financièrement des projets portant les valeurs que nous partageons : amour de la montagne, respect de l'environnement, démocratisation de la pratique sportive et volonté de repousser les limites.

May 30, 2024
Fonctionnalité
Iphigénie
Créez votre compte sur Iphigénie dès maintenant !

Vous pouvez désormais créer votre compte personnel sur Iphigénie. Qu'est-ce que ça veut dire pour vous ? On vous explique cela dans notre article. 

Team Iphigénie
May 3, 2024