Retour
Iphigénie
Randonner

Bien planifier sa journée lors d’une randonnée itinérante

Sylvain Bazin
May 29, 2024
Bien planifier sa journée lors d’une randonnée itinérante
Tous les conseils pour bien planifier une journée en randonnée

Comment planifier sa journée de randonnée itinérante ?

La randonnée, c’est un espace de liberté. Cependant, vous ne partez pas totalement sans contraintes, ou plutôt ce sont celles qui sont imposées par votre parcours (donc votre propre choix !) qui vont dicter le déroulement de votre journée.

Un minimum de prévoyance sera requise pour bien équilibrer votre planning quotidien. Pour cela, nous vous donnons quelques conseils d’organisation !

 

📱Iphigénie, c'est l'application mobile de référence pour la cartographie.

Téléchargez-la dès maintenant sur l'App Store et Google Play pour toutes vos randonnées, en France comme à l'étranger.

La randonnée, synonyme de liberté

La randonnée en solo ou entre amis

Si vous partez pour une randonnée en solitaire ou avec quelques amis, l’établissement du planning quotidien vous reviendra en grande partie et vous laissera une grande liberté. Mis à part vous conforter (notamment en refuge) aux heures d’extinction des feux et des repas, vous pourrez vous organiser presque comme vous le souhaitez !

Si vous dormez dans un hébergement moins contraignant en termes d’horaires ou que vous bivouaquez, vous pourrez, selon la longueur de votre étape, vous accorder une horaire de départ plus ou moins tardive selon vos goûts pour les départs matinaux ou les arrivées tardives ! Chacun peut ici avoir ses préférences.

Vous pourrez aussi prévoir un temps de pause à midi plus ou moins long : pique-nique rapide ou arrêt restau ou refuge, là aussi, vous avez souvent le choix, selon ce qui est proposé sur votre itinéraire du jour. De nombreuses options sont possible.

Néanmoins, se constituer une routine quotidienne lors d’un voyage d’aventure est utile. Cela se fait souvent naturellement, mais vous pouvez vous même vous édicter une règle plus ou moins souple. Le minimum sera sans doute de déterminer une heure de départ chaque jour et de prévoir le rétro-planning qui convient.

La randonnée, en solo ou à plusieurs

La course du soleil

Vous ne devrez en effet pas perdre de vue que vous évoluez au grand air et bien souvent en pleine nature.

Il faudra donc vous adapter au rythme de la journée et à la course du soleil, à moins de vouloir marcher de nuit ce qui comporte des risques (orientation plus difficile, obstacles moins visibles…) et vous fait perdre une grande partie du paysage ! Un coup d’oeil à la météo prévue chaque jour (attention aux orages l’été, surtout en montagne) ainsi qu’à l’éphéméride (en automne, les jours plus courts vous obligeront sans doute à être moins ambitieux sur vos temps de marche pour ne pas justement finir trop souvent et trop longtemps de nuit - idem bien sûr pour une randonnée hivernale) s’imposera également pour adapter votre programme quotidien.

Votre rythme sera donc également guidé par l’itinéraire (que vous aurez repéré en vous aidant d’Iphigénie chaque jour), par votre niveau de forme ainsi que parle temps dévolu à l’installation du bivouac (si il y a lieu) ou l’heure d’arrivée convenable pour se présenter au refuge ou même au restaurant le plus proche de votre lieu d’étape !  Chaque soir, vous pourrez ajuster votre planning type en fonction de la prochaine étape et des éléments cités plus haut, afin de limiter les mauvaises surprises.

Enfin, prévoyez aussi une petite marge pour rester ouvert à la découverte et la contemplation, ainsi qu’aux rencontres, qui pourront venir ralentir le tempo de cette journée bien orchestrée. La randonnée n’est pas une course de vitesse et disposer d’un peu plus de temps que prévu est toujours plus confortable, même s’il n’est pas bon d’arriver trop tôt non plus à l’étape chaque jour !

La course au soleil, mais aussi aux belles lumières

Le trek organisé ou accompagné

Pour certains parcours, notamment lointains, on aura plus souvent recours à une agence spécialisée ou un guide privé. Dans ce cas, vous serez beaucoup moins maître de votre planning journalier. Il sera dicté par l’équipe organisatrice ou par l’accompagnateur (qui pourront éventuellement répondre à quelques demandes d’adaptation, mais si vous êtes en groupe, c’est plus compliqué !). Le rythme de la journée reste guidé par l’itinéraire, les tâches dévolues à l’équipe locale (porteurs, cuisiniers…), l’état de forme du groupe ou encore les conditions météos attendues, mais vous n’avez alors plus qu’à le suivre. L’avantage réside dans la quiétude d’esprit que vous laissera la délégation de cette organisation(comme d’une grande partie du reste : la logistique, le portage, sont grandement facilitées par les organisateurs).

En règle générale, sur les destinations de trek classiques notamment en montagne (Népal,Andes etc…) le réveil sonne tôt, vers 6 h ou 6 h 30 du matin, pour profiter des heures fraîches de la journée. Lors d’un trek sous tente, c’est l’équipe locale qui fait le tour du camp, lançant des « good morning »à l’assemblée endormie, avant de déposer à la porte de votre tente une tasse de thé fumante et une cuvette d’eau chaude pour la toilette.  

Une demi-heure plus tard, une fois vos sacs bouclés, le rendez-vous est fixé sous latente mess pour un vrai petit déjeuner. Pendant ce temps, l’équipe locale procède au démontage du camp et prend en charge vos gros sacs de soute, que vous retrouverez le soir, au prochain camp.

Durant la journée, vous n’aurez donc à porter qu’un petit sac contenant votre veste de pluie, votre appareil photo, votre gourde et quelques encas à grignoter, soit5 kg environ.  

Aux alentours de midi, on retrouve l’équipe locale, installée sur le parcours dans un endroit propice pour la pause déjeuner.  

Après le repas, parfois suivi d’une petite sieste, on repart pour quelques heures, jusqu’au camp suivant, que l’on atteint aux alentours de 16 h. En règle générale, le temps de marche varie de 4 à 7 h par jour, selon le niveau du trek.

À votre arrivée, l’équipe locale achève l’installation du campement, de la tente cuisine et de la tente mess et, après une petite pause thé, vous disposez d’environ deux heures pour profiter des lieux : visite du village, balade photo, repos, lecture.  

Le repas du soir est servi aux alentours de 18 h 30 ou 19 h, et on se couche rarement au-delà de21 h.

Si vous êtes allergique aux groupes et aux programmes trop cadrés, tout en désirant d’avoir moins à vous soucier de l’organisation, vous pourrez sur certaines destinations vous tourner vers les formules “en liberté” des agences. Vous partez alors seuls mais avec un planning, des étapes et des hébergements déjà prévus pour vous. Vous n’aurez qu’à adapter votre planning aux quelques contraintes liées au programme fourni, qui sont souvent les mêmes que si vous partiez en organisant tout par vous-même.

Le trek, organisé ou accompagné, reste une des plus belles façons de découvrir un pays

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour partir randonnée, alors n’oubliez pas de télécharger Iphigénie pour tous vos besoins cartographiques, et à bientôt sur les sentiers !

Téléchargez Iphigénie sur iOS et Android

Fonctionnalité
Iphigénie
Randonner
Pourquoi et comment utiliser une boussole en complément d'Iphigénie ?

Azimut, boussole et rose des vents, vous saurez tout pour comprendre comment utiliser une boussole en complément d'Iphigénie.

Denis de Winter
June 3, 2024
Iphigénie
Randonner
Le Fonds Iphigénie et Whympr finance vos projets en montagne

Ce Fonds vise à soutenir financièrement des projets portant les valeurs que nous partageons : amour de la montagne, respect de l'environnement, démocratisation de la pratique sportive et volonté de repousser les limites.

May 30, 2024
Fonctionnalité
Iphigénie
Créez votre compte sur Iphigénie dès maintenant !

Vous pouvez désormais créer votre compte personnel sur Iphigénie. Qu'est-ce que ça veut dire pour vous ? On vous explique cela dans notre article. 

Team Iphigénie
May 3, 2024